Les ombres de la nuit - tome4 : Ame Damnée - Kresley Cole

Publié le par histoire-de-livres

ombrenuit4

 

4m de couverture:

 

Pour l'empêcher de nuire, Conrad Wroth a été enfermé dans un manoir abandonné. Quand une jeune femme sensuelle et séduisante lui apparaît, il croit d'abord à une hallucination. Pourtant, Néomi n'est pas le fruit de son imagination. Devenue fantôme, elle hante le domaine qui était le sien. Pour la première fois depuis presque un siècle, quelqu'un l'entend et perçoit sa présence. Entre eux, l'attirance est puissante. Mais comment réunir une âme sans corps et un corps en proie à la démence ? Et, lorsque cela devient possible, comment empêcher un vampire de céder à son instinct de prédateur ?

 

Mon avis:

 

Bon alors, j'étais sceptiques aux premières pages ... je me demandais si c'était récent ou c'était le passé ... et puis, comme à chaque fois, je plonge dans le monde de Kresley Cole, et je m’immerge !


Tout ça pour dire que d'une le style de l'auteur est convaincant, l'histoire toujours innovante ( même si le schéma est un peu toujours le même : l'amour impossible ). En bref, j'adore !
Cette fois, un fantôme va devenir l’âme sœur d'un vampire déchu ... et oui, tout un programme !!!

Ce qui est sympathique est de voir la famille s'agrandir : on connait certains personnages, d'autres viennent compléter le tableau : c'est un univers très riche, des caractères forts, possessifs.
Je suis amusée du comportement des valkyries, Nix est vraiment très marrante, Marieketa est déjantée ! Et puis, il faut aussi ajouter que ce sont les femmes dans cette série qui sont mises en valeur !

En bref maily

 

Je suis toute à la cause de cette série ! Les tomes s'enchainent sans se ressembler : on a l'impression de toujours être dans le même livre, même si les personnages centraux changent dans les divers tome !

 

note5a

 

A voir aussi 

 

Les ombres de la nuit, tome 1 : Morsures secretes

Les ombres de la nuit, tome 2 : La Valkyrie sans coeur

Les ombres de la nuit, tome 3 : Charmes 


Publié dans bit-lit

Commenter cet article