Sur terre comme au ciel - Caroline Bossant

Publié le par histoire-de-livres

surterre.jpg

 

4m de couverture :

Marie, jeune femme habitant New York, voit son existence bouleversée par un
« homme » et un mystérieux manuscrit.
Qui sont ces hommes étranges qui semblent en vouloir à Marie ? Pourquoi ces
morts mystérieuses autour d¹elle ? Quel secret immémorial doit être révélé ?
Les portes du ciel se sont ouvertes et la bataille céleste se répand sur la
terre. Marie saura-t-elle accepter son destin ? L¹Amour peut-il venir à bout
des forces obscures qui coulent sur cette terre ? Dieu seul le sait!

 

Mon avis :


Dans ma poursuite de la découverte de l'univers " fantastique " , je me suis tournée vers ce roman ( merci à Angelle de m'en avoir parlé ).

Le premier chapitre a été fastidieux, mais cette ouverture est essentielle pour la suite. Je ne comprenais pas de quoi il s agissait, ce qu'il se passait, et le résultat fut une sensation étrange ...

Par contre, j'ai été prise très rapidement dans l'histoire ( même si je n'avais qu'une seule question en tête pendant une bonne partie du livre : où veut en venir l'auteur ).
Marie ( et oui comme la "Marie") Procula ( comme la femme de Ponce Pilatte) rencontre Gabriel (l'archange), et Azazyel ( Satan ).
L'auteur n'a pas choisi les prénoms au hasard : chaque protagoniste a un prénom en rapport avec sa destinée. Marie doit faire un choix capital, et on ressent ses doutes, ses peurs, ses envies, tout comme la force de Gabriel. Néanmoins,  même si les personnages sont sympathiques, je n'ai pas vibré avec eux.

Le livre est découpé en chapitre assez court, ce qui lui donne du rythme. Aux environs de la 250m page, un tournant s'opère dans le livre : il y a "un avant" et "un après". L'écriture est fluide, et pas ennuyante. Seule la fin m'a paru un peu longue.

Nous ne sommes plus dans une lecture pour adolescents, ou jeunes adultes. Ce livre est beaucoup plus mature : les personnages sont plus vieux, ont une situation professionnelle, ou un vécu. Nous ne sommes plus au lycée, à parcourir les couloirs. Ça lui donne une dimension beaucoup plus sérieuse.
De plus, utiliser des légendes existantes, ainsi que des extraits de textes saints va dans ce sens. Se dire, que oui, c est peut être vrai ...
La dimension religieuse du bouquin est prédominante, tout du moins dans sa seconde partie.

 

En tout cas, ce livre ne m'a pas laissé insensible, et me laisse un agréable souvenir. J'ai été un peu déçue par la fin : je m'attendais à un réel dénouement ...  Pourtant, cette fin ouverte ne laisse pas sur sa faim : c'est juste qu'elle me donne la sensation que ce livre n'est qu'un chapitre d'une histoire sainte, et que la fin devrait arrivée prochainement ... Peut être y aura-t-il un second tome .... ou pas ....

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

angelle 05/10/2010 18:58



J'suis ravie qu'il t'ait plu, moi il m'a littéralement transportée, je ne suis pas restée longtemps indifférente au charisme de Gabriel que j'ai trouvé fabuleux, quel homme ... ange.


transposer des écrits saints de nos jours est un sacré pari et je me suis retrouvée à plonger dans cette histoire sans m'en rendre compte, il y a tant d'informations ce qui est rare aujourd'hui
dans les livres que je suis tombée amoureuse de ce roman, qui est pour moi une grande réussite



histoire-de-livres 05/10/2010 23:10



En tout cas, c'est grace à toi, que je m'y suis interessée !!!


As tu un blog ? ou une page, que je pourrais visiter ???