Seul contre Tous - Jeffrey Archer

Publié le par histoire-de-livres


seul




Résumé:
Il suffit parfois de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment pour voir basculer le cours de sa vie... Si Danny Cartwright avait demandé Beth Wilson en mariage un jour plus tôt, ou un jour plus tard, il n'aurait jamais pu être accusé du meurtre de son meilleur ami. Mais quand les quatre témoins de l'accusation sont un avocat, un acteur à succès, un aristocrate et le plus jeune associé d'une prestigieuse agence immobilière, qui pourrait bien croire à la version des faits d'un garagiste de l'East End ? Danny est donc condamné à vingt-deux années d'emprisonnement dans le quartier de haute sécurité de la prison de Belmarsh, duquel personne ne s'est jamais échappé. Seulement, ses adversaires ont sous-estimé le désir de revanche du jeune homme et la farouche détermination de sa fiancée à faire entendre justice...

Mon avis:

C'est avec un énorme plaisir que j'ai découvert ce livre, et cet auteur ! Je remercie Partage Lecture et les éditions Le Livre De Poche de m'avoir accordé le privilège de ce partenariat

Danny, Seul contre Tous, face aux 4 mousquetaires pour qui "un pour tous, tous pour un" est une doctrine.
Il va organiser sa vengeance consciencieusement, seul, car personne ne peut l'aider ...


Le style est fluide, l'auteur sait garder le lecteur en haleine. En effet, à aucun moment je ne me suis ennuyée.
Le lecteur est pris dans le vif du sujet dès le début. Le roman commence par la narration des circonstances du crime. Le lecteur est donc le témoin de la scène. Quand s'en vient le procès, on a une seule envie : témoigner que Danny est innocent.

La seconde partie du livre ( qui commence à mon sens au livre III) est surprenante. Sans trop en dire, l'auteur a su captiver et mettre en place tout ce qu'il faut au cours de la première partie ( crime - procès - incarcération) . Le nouveau Danny peut alors tout mettre en œuvre pour réussir son projet, même si il est "distrait" par une autre affaire.

On a d'un coté Craig spencer, avocat, tête pensante, qui organise tout pour ne pas être soupçonné, et ses 3 ac colites : un acteur sur la pente descendante, un agent immobilier, et un drogué plus qu'instable. Et dans le camps adverse, Danny Cartywright, qui ne fait pas partie de la bourgeoisie, coupable idéal, et sa fiancée Beth, son avocat Alex Redmayre, et ses amis de prisons Nick ( Sir Nicolas Moncrieff ) et Big Al ( Albert Crann).
Grâce à Nick, Danny va devenir un autre homme, et pouvoir prouver son innocence ...

Il est intéressant de voir que la police est plus enclin à croire des hommes riches, que des citoyens qui ne viennent pas de la bourgeoisie.
L'enquête parait en effet des le départ compromise.
Pourquoi, après tout, remettre en doute les propos d'un avocat ?

Le personnage de Danny est complexe : petit mécanicien de l'East End, qui ne savait ni lire ni écrire, va, grâce à la prison et son compagnon de cellule, devenir un autre homme : cultivé, intelligent, changeant d'apparence ....
Quel paradoxe !!! La prison a fait de lui un gentleman...
Danny est très intelligent et développe d'excellentes capacités en droit, dans l'immobilier, et dans les affaires en général. Le fait que Danny soit devenu ce qu'il est, permet à l'auteur de nous narrer une histoire secondaire, mais tout aussi intéressante ...

J'ai aimé ce personnage, qui est plein de facettes différentes, et qui permet à l'histoire de ne pas être ennuyante. On compatit avec lui, on est content, ou triste pour lui ... L'auteur a vraiment pu faire passer ce sentiment d'empathie : Danny est devenu mon ami très tôt dans la lecture. C'est peut être, aussi, parce que ses adversaires sont antipathiques ...
De plus, sa vengeance est faite avec un calme olympien. Il prend son temps pour édifier son plan, de mettre toutes les cartes de son coté pour enfin les abattre sur la table ...

Les personnages secondaires sont bien décrits. Du compagnon de cellule à l'avocat malhonnête, le lecteur se fait une image très précise de leur caractère. Chacun a sa place, ils sont tous important pour le déroulement de l'histoire.

Ce livre est réellement bien fait, et bien achevé : en effet, le lecteur n'a pas l'impression de rester sur sa faim.
On passe sans répits d'une étape à une autre, sans avoir le temps de se lasser. A la limite, c'est peut être le seul reproche qu'on pourrait faire : tout se passe finalement sans trop d'accroc ....

Le dénouement est orchestré d'une main de maitre.
Une belle fin comme on aimerait en voir dans la réalité ...


Ce livre mérite amplement d'avoir remporté le prix du polar international. Un très bon thriller, ou on ne s'ennuie pas ! Un titre qui colle bien à l'histoire, et une couverture intrigante, ou l'on voit 4 paires de jambes ... les mousquetaires peut être ???
Incontestablement, un coup de cœur !!

Publié dans thriller - policier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Céline 26/05/2010 13:51


Ce polar me tente bien, merci pour cet article ;)


histoire-de-livres 27/05/2010 09:14

Laisse toi tenter alors :) !!!