Lecture Commune au Boudoir

Publié le par histoire-de-livres

 

Il était une fois, un boudoir, un boudoir écarlate, pour être précise, où était organisé une lecture commune.
Et pas n'importe quelle lecture ... une lecture pleine de romance ... historique ... érotique.

donc, ce n'est pas moins que 4 livres qui nous sont proposés. Des livres qui allaient offrir aux lectrices que nous sommes de jolies découvertes.

Ignorante dans ces domaines, c'est avec un plaisir non caché que je me suis lancée dans ces lectures .


schoneladysoldat

         La lady et le Soldat de Robin Schone (Passion Intense)

 

 

Robin Schone - La lady et le soldat : Piégé par la tempête, le colonel Coally se réfugie dans un cottage isolé où vit lady Abigail, vieille fille de trente ans dont il ne tarde pas à découvrir l'inavouable secret: elle se languit de connaître les joies de l'amour physique qu'elle imagine seulement grâce à sa collection de livres. Ces deux solitudes vont s'unir dans le plus audacieux des pactes : chacun devra assouvir les fantasmes de l'autre.

 

Mon avis :

 

Alors, grande première pour moi : je ne connais ni la collection, ni l'auteur. Une semaine de découverte s'annonce lol!

Effectivement, cette nouvelle se lit rapidement, et pour cause, elle est assez courte. Des phrases courtes, efficaces, et effectivement .. la lectrice (car je pense que peu d'hommes lisent ce genre de livre) se laisse embarquer dans l’histoire ... Parce que finalement, c'est une histoire d'amour, charnelle d'abord, avant que le cœur ne vienne s'en mêler ( bon même si c'est trop rapide pour moi )

Pour avoir lu un autre genre de texte érotique, qui je dirais est plus" direct", je dois dire que j'ai bien aimé le coté romancé de l'histoire. Je ne suis pas une adepte du coté un peu vieillot, et préfère les histoires contemporaines, et pourtant, je me suis surprise à apprécier .....

J'ai moins aimé le coté trentaine, tu es vieille ( ouille ça fait mal ), même si à l'époque, à cet age, ne pas être mariée ne devait pas être facile ... un autre temps, d'autres mœurs ...

Maintenant, venons en à ce qui nous intéresse :

L'auteur explore le fantasme de l'inconnu qui nous fait décollé, l'homme qu'on ne verra qu'une ( ou 2 ) nuit, mais qui fera de cette nuit un rêve. Et si en plus, il enlève l'héroïne en lui déclarant son amour ... un prince charmant quoi

J'ai souri en lisant que l’héroïne lisait des textes érotiques ( l'auteur ne voulait elle pas nous faire un clin d’œil ?? ), un peu comme si elle voulait qu'on se mette dans la peau de ce personnage.

Au début, les dialogues crus m'ont un peu dérangée, et j'avoue ne pas forcement être une adepte de la chose ( je parle des dialogue cru, bien entendu ). Mais une fois, la première partie de la nuit passée, ce n'était plus du tout le cas. Et finalement, tout passe comme dans du beurre .. ( désolé, je n'ai pas pu m'empêcher )

En bref, je dirai que l'histoire m'a "divertie" (um um ) , et que je suis prête à retenter l'expérience avec une autre œuvre de l'auteur.
Par contre, faut changer le prénom, parce que Robert, moi je ne peux pas ... lol!

 

 

 

daphne.gif            La chronique des Bridgerton t1 :Daphné et le Duc (A&)


À la naissance de son fils, le duc de Hastings jubilait. Hélas, l'enfant bégaie ! Affront insupportable pour le duc, qui l'a renié sans pitié. Le jeune Simon a grandi, solitaire et assoiffé de revanche. Après de brillantes études, il a bourlingué de par le monde jusqu'à la mort de son père, et c'est désormais porteur d'un titre prestigieux qu'il rentre en Angleterre. Il est aussitôt assailli par une horde de mères prêtes à tout pour marier leurs filles. Mais Simon ne s'intéresse pas aux débutantes. Sauf peut-être à Daphné Bridgerton, qu'il a rencontrée dans des circonstances cocasses. Comme Simon, elle voudrait juste qu'on la laisse en paix. Une idée machiavélique naît alors dans l'esprit du jeune duc...

 

Mon avis:

 

Quelle jolie découverte !
Quelle histoire romantique !

Je ne suis pas fan de romance historique, et j'avoue ne pas être certaine de le devenir, mais avec une histoire telle que celle ci, je dois dire mes convictions ne sont plus ce qu'elles étaient.

Une histoire pleine de complicité, et de tendresse : tout part, en effet, d'un arrangement entre les 2 parties pour soit échapper aux mères désireuses de marier leurs filles, soit pour attirer plus de prétendants. Mais des le départ, les 2 protagonistes s'attirent mutuellement, et surtout se tiennent tête.

Simon est censé être libertin, mais il est si peu entreprenant avec elle, que cela m'a semblé étrange. Mais ce n'est qu'un petit détail et je dirai même heureusement, qu'il se comporte ainsi, car l'histoire n'en est que plus belle.

Spoiler:
Il ne voulait pas se marier, il devient l'époux de Daphné. Il ne voulait pas d'enfants, et il en aura (au moins ) 4. La vie ne l'a pas épargné, et ce depuis qu'il est tout petit. Mais grâce à l'amour de Daphné, grâce à celui qu'il lui porte, ainsi que d'un travail sur lui même, Simon arrive à battre ses démons du passé, et surtout à oublier son père, pour (enfin) vivre pour lui .



C'est avec plaisir que j'ai suivi ces 2 jeunes gens. L'auteur nous offre une jolie histoire d'amour. Sa façon de narrer l'histoire ( tantôt Daphné, tantôt Simon nous livre leurs pensées) m'a complétement conquise. A plusieurs reprises, je me suis surprise à sourire tendrement, et à savourer les taquineries de ce couple.

Une question reste, néanmoins, en suspend : mais qui est donc lady Whistledown ?

 

 

 

amidemadame.png           L'ami de madame d'Evangeline Collins (PI)


Vous avez besoin d'un homme, Bella. Pourquoi ne pas en payer un pour vous distraire ? Je sais où m'adresser, laissez-moi tout organiser. Lady Isabella Stirling est choquée par l'impudeur de sa cousine. Mais elle ne peut nier qu'elle s'étiole à Bowhill où son mari n'a pas remis les pieds depuis cinq ans. Il est vrai qu'elle a de plus en plus de mal à museler les élans d'une sensualité impétueuse... C'est ainsi que " l'ami de Madame " s'installe dans le cottage du château. Gideon Rosedale a beaucoup de charme. Face à lui, Bella se sent comme une gamine ignorante. Mais l'habileté et la douceur dont il fait preuve à son égard lui donnent le vertige et lui ouvrent la porte de toutes les voluptés... et peut-être même de l'amour ?

 

Mon avis : 


Personnellement,cette histoire ne m'a pas emballée plus que cela, même si cela reste une lecture agréable, divertissante ...

Certes, Bella et Gidéon n'ont pas eu des vies faciles, et leur rencontre leur permet de voir un avenir plus rose.
Mais même si l'histoire est bien menée et que finalement cette histoire improbable est très jolie, je n'ai pas eu un engouement particulier pour ce livre.
Pourtant, de bons ingrédients sont dispersés : on assiste à un amour naissant, des bons sentiments, et le rôle "héroïque" de M Rosedale.... mais je ne sais pas : il me manquait un truc ...

Pour résumé, Il restera dans mon esprit comme un livre détente, au même titre que certains romans de chick litt, mais sans plus ...

 

 

          Le prince des débauchés de Loretta Chase (A&P)PRINCE.jpg

 

" Un démon ! " C'est ainsi qu'on décrit le marquis de Dain. Tout petit déjà, il était différent : chétif et fort laid. Son père, qui le détestait, voyait en lui l'oeuvre du diable. Adolescent, il a fait les quatre cents coups, avant de devenir celui qu'il est aujourd'hui : un libertin avide de sensations fortes. Et c'est ce dépravé qui tente d'entraîner dans la débauche Bertie, le jeune frère de Jessica Trent. Pas si elle a son mot à dire ! Aussi résolue que son frère est veule, la jeune femme part en guerre contre le marquis et, à sa grande stupeur, tombe sous son charme. Mais comment un homme qui se déteste si fort pourrait-il croire à l'amour d'une lady ?

 

Mon avis :

 

Et voila le quatrième livre de la lecture commune est fini.

J'ai vraiment bien accroché à cette histoire et à ses personnages!

La relation conflictuelle entre Le Marquis de Dain et Jessica est tout simplement délectable.
Ils s'engueulent pour mieux se désirer. Et à n'importe quel moment du livre, on est dans ce jeu.

J'aime beaucoup la façon de désarçonner de Jessica : jeune femme, vierge, mais qui est très bien renseignée sur la question. Assez pour remettre en doute notre ténébreux Marquis.

Enfin voila, j'ai passé un bon moment en leur compagnie. Encore une belle découverte !

Publié dans Lecture Commune

Commenter cet article

zebuline 20/10/2011 19:50



Sympa comme lecture commune !!! Tes critiques sont sympas, hélas ma PAL déborde (littéralement!!) ...


 


Ton blog est super jolie avec la bannière !!!bravo !!



histoire-de-livres 20/10/2011 22:24



disons, qu'elle a été surprenante